Derrière CHERRY 50’S SWEETY

Derrière Cherry 50’s Sweety, se cache un peu de sensualité, une touche de gourmandise, le tout saupoudré de paillettes !

Cherry 50’s Sweety est un collectif de Pinup. L’association a été créée en avril 2019 par Camille Dar, photographe originaire de Lille. A son arrivée dans la région, elle constate qu’il y avait très peu de Pinup alors que les rassemblements vintage ou biker ne manquent pas. Cela a surpris Camille, car elle explique que dans le Nord, il n’est pas rare de croiser dans la vie de tous les jours des femmes qui ont adopté le mode de vie Pinup au quotidien. Camille lance alors un appel sur Facebook pour tenter de trouver des personnes ayant une passion commune pour la mode vintage, le Rockabilly ou le glamour dans son ensemble. Elle décide alors de rassembler ces femmes qui souhaitent s’assumer, s’amuser et libérer leur Pinup intérieure !  Et des femmes de tout âge, la plus jeune Pinup du groupe Miss Sulky Vee n’a même pas 3 ans, et tous horizons se retrouvent pour s’amuser avant tout.

L’association est ainsi née et ce regroupement de Pin-Up du 74 se consacre à la promotion du vintage, du rétro et du rockabilly  en organisant des activités aussi variées que des défilés, shows, shooting photos, ateliers relooking ou encore en étant présentes lors de rassemblements Vintage.

Cherry 50’s Sweety fait revivre la pin-up des années cinquante, littéralement, “celle qu’on punaise aux murs” (“to pin-up”, en anglais). Alors qu’à cette époque la Pin Up pouvait avoir un coté glamour de femme objet, aujourd’hui c’est tout l’inverse : la Pin up représente la femme qui s’assume et qui s’affirme, qui se fout des diktats de la mode et qui compte bien distiller joie et bonne humeur lors de leur apparitions !

Pour se faire, les ‘Co’Pin-up’ de l’association aident les nouvelles recrues à assumer la femme fatale qui se cache en elles en se créant un personnage de scène et l’univers qui leur correspond. Les relookeuses, Kris la maquilleuse et Marina la coiffeuse, sortent eye liner, rouge à lèvres et pinces à chignon pour mettre en avant le glamour de chacune. Les apprenties Pin up se mettent également en scène devant l’objectif de Camille pour continuer ce travail quasi-thérapeutique qui permet d’avoir pleine confiance en soi

Fortes de ce travail d’équipe, les filles de Cherry 50’s Sweety forment désormais un gang de femmes fatales qui se mettent au-devant de la scène, perchée sur leur talons hauts.  Certaines se découvrent une passion pour le Burlesque ou d’autres préparent un recueil de chanson polissonnes pour de futurs concerts. En attendant, les Cherry 50’s Sweety perfectionnent leur démarche chaloupée pour le concours de Pinup qui aura lieu à Albertville le 16 juin prochain.

Et si vous voulez leur souhaiter bonne chance, vous pouvez les rencontrer comme tous les premiers dimanche de chaque mois à l’American diner de Sillingy.

L’association est également en constante recherche de sponsors, partenariats ou donations d’accessoires vintages ou de mode retro, alors si vous souhaitez soutenir les Cherry 50’s Sweety, vous pouvez contacter Camille directement via les réseaux sociaux.

Pour suivre Cherry 50’s Sweety :

Les prochains evenements Cherry 50’s Sweety:



Une réflexion au sujet de « Derrière CHERRY 50’S SWEETY »

Laisser un commentaire